facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
6 juin 1944

6 juin 1944

08-06-2016 à 00:33:38

Au-delà du débarquement, une date-clé de l’histoire du monde…

 

Ce jour allait être un jour diffèrent. Le D-Day façonnerait la face du monde. Malgré une mauvaise météo qui faillit compromettre l’opération, plus de 160 000 alliés (essentiellement Américains, Canadiens, Britanniques et Français) débarquèrent sur cinq plages normandes (80 kilomètres de côtes) pour la plus grande opération de débarquement de l’histoire. Le général Eisenhower, commandants des forces, appela cette opération une « croisade » dans laquelle les Américains « n’accepteraient rien de moins que la victoire totale ». Plus de 5 000 navires et 13 000 avions furent engagés. Mais il faudra encore un an jusqu’à la fin de la guerre avec la capitulation du 8 mai 1945.

Pourquoi ce jour fut-il si important ?

Il marquait le début de la fin de la Seconde Guerre mondiale commencée en 1939 et qui mit l’Europe sous le joug d’un pays dont le dirigeant, Hitler, bien qu’élu démocratiquement, diffusa progressivement une idéologie criminelle qui montra rapidement son mépris de la vie humaine, notamment par les « camps de concentration » où les ennemis du régime mourraient dans des conditions effroyables.

Ensuite, il permit une période de paix en Europe. L’un des symboles en fut le rapprochement entre la France et l’Allemagne qui donnera lieu à l’émergence d’une Communauté européenne dont les liens, d’abord économiques, contribuèrent aux bonnes relations des pays. Il ouvrit en revanche aussi une période mondiale de tension entre deux blocs d’idées : le « monde libre » mené par les États-Unis et animé par la démocratie politique et le libéralisme économique opposé au monde communiste créé par l’Union soviétique et dans lequel tout était contrôlé, de l’économie à la vie quotidienne des citoyens. Période appelée Guerre froide (1947-1991), car elle ne donna lieu à aucune confrontation mondiale, elle consista néanmoins en une compétition entre Américains et Soviétiques dans les domaines technologiques (conquête de l’espace), des armes (course aux armements : chaque bloc essaya d’avoir plus d’équipements que son rival) et de l’influence, souvent par des guerres limitées soutenues indirectement sur tous les continents ou par la subversion1 rendue possible par les liens entre Moscou et les partis communistes existant dans la majorité des pays non communistes.

Enfin, elle donna aux États-Unis une position de domination idéologique, économique, technologique et culturelle mondiale pour la défense de valeurs qui correspondaient davantage à celles de la France

Mais la liberté a un prix. Pour l’unique journée du 6 juin 1944, 9 000 hommes dont certains n’avaient jamais entendu parler de l’Europe furent tués ou blessés. Ils ont permis à 100 000 de leurs camarades de poursuivre la guerre. Pris dans l’action, ils ne se doutaient pas des conséquences de leur engagement…

1. Action d’affaiblir une organisation de l’intérieur et de manière cachée.

Actuailes n° 54 – 8 juin 2016

 

 




Imprimer