facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

C’est arrivé le… 15 février 1710. La naissance de Louis XV - numéro 30

21-02-2015 à 15:53:53

C’est au château de Versailles, entouré par son vieil aïeul Louis XIV, la famille royale et la foule des courtisans, que naît le petit Louis. Le jeune enfant est loin derrière les fils et les petits-fils du roi dans l’ordre de succession, mais la durée peu commune du règne et les maladies qui ont décimé la famille font de lui l’héritier désigné. Dans les derniers mois de la vie du vieux roi, ce dernier associe le petit Louis, orphelin à 2 ans, aux actes de sa vie publique. Il le fait appeler sur son lit de mort et lui donne ses dernières consignes : « Mignon, vous allez être un grand roi, mais tout votre bonheur dépendra d’être soumis à Dieu et du soin que vous aurez de soulager vos peuples. Il faut pour cela que vous évitiez autant que vous le pourrez de faire la guerre : c’est la ruine des peuples. Ne suivez pas le mauvais exemple que je vous ai donné sur cela. […] Ne m’imitez pas, mais soyez un prince pacifique, et que votre principale application soit de soulager vos sujets». Et en 1715, Louis XIV rend son âme à Dieu et le petit Louis devient Louis XV. Son sacre se déroule dans l’allégresse populaire. Le peuple de France met, en effet, beaucoup d’espoir dans ce roi enfant, survivant d’une famille décimée et figure de renouveau après le règne interminable de son arrière-grand-père.

Louis le « Bien aimé »…

Louis n’a que 5 ans lorsqu’il monte sur le trône. C’est son cousin, le duc d’Orléans, qui assure la régence. La formation du jeune roi se poursuit, avec ses précepteurs, ses chapelains et ses gouvernantes. Il reçoit une éducation très classique qui lui donne une vaste culture et des connaissances très étendues, y compris sur le plan pratique et manuel. Mais le petit roi se désintéresse bien vite de la politique, ce jeu de grands un peu lointain où il voit s’agiter les ministres. Il préfère largement la chasse qui devient sa grande passion (le roi chassera tous les jours de sa vie, sauf le dimanche !). En 1723, à 13 ans, il atteint la majorité et exerce officiellement le pouvoir, sans pour autant s’investir pleinement dans sa fonction. On cherche bien vite une épouse au jeune roi, dernier représentant de la branche aînée des Bourbons, pour assurer une descendance et éviter les conflits de succession qui pourraient advenir s’il venait à disparaître. Louis XV épouse ainsi Marie Leszczynska en 1725. Cette princesse polonaise lui donnera dix enfants. Parmi eux, la princesse Louise deviendra carmélite ; son procès de béatification est en cours actuellement. 

Le sacre de Louis XV.

Louis le « Mal aimé »…

Isolé dans son château de Versailles, refermé sur sa vie familiale où l’ancien orphelin comble ses enfants d’affection, évoluant au milieu des intrigues et des scandales, Louis XV va vite perdre le soutien populaire gagné au début de son règne. Son action est systématiquement dénigrée par les parlementaires, les « philosophes », les intrigants de tous bords. Il manque de fermeté devant ces oppositions qui bloquent ses tentatives de réforme. Pourtant, sur le plan militaire, son règne est marqué par de grandes victoires, dont la célèbre bataille de Fontenoy, en 1745, face aux Anglais. La France gagne la Lorraine et la Corse. Elle perd en revanche le Canada et l’Inde, au traité de Paris en 1763.

Quand Louis XV meurt en 1774, le peuple de Paris organise des festivités pour célébrer la mort de ce roi qu’il détestait parce qu’il le connaissait peu. Louis XV laisse donc à son petit-fils, le futur Louis XVI, un royaume et des institutions fragilisées, où fleurissent déjà les germes de la Révolution.




Imprimer