Logo
Donald Trump, un an après

Donald Trump, un an après

14-11-2017 à 21:49:35

Le 8 novembre 2016, Donald Trump était élu président des États-Unis (cf. Actuailes n° 59). La plupart des journalistes annonçaient alors une catastrophe majeure. Quel bilan peut-on dresser un an après ?

 

Une économie en pleine forme

Alors que les pays européens restent englués dans un chômage très élevé, les États-Unis connaissent la situation inverse. En octobre, le chômage est tombé à 4,1 %, soit son taux historique le plus bas depuis 2000. L’économie américaine a créé 261 000 emplois le mois dernier grâce à une forte croissance. La bourse dépasse des sommets jamais atteints, car les entreprises américaines ont d’excellents résultats.

 

Des promesses pas toujours tenues

Donald Trump n’a pas encore réussi à tenir la plupart de ses principales promesses. En effet, certaines décisions sont bloquées par la justice ou contestées par son propre camp politique. Ainsi, même si les habitants de six pays musulmans ont l’interdiction d’entrer aux États-Unis, ou si les USA ont abandonné l’accord sur le climat, en revanche, la construction du mur à la frontière du Mexique et la réforme du système de santé sont au point mort (cf. Actuailes n° 69).

 

Une politique extérieure imprévisible

Donald Trump avait promis de placer les Américains au centre de sa politique, avec le slogan America first. Toutefois, il n’est pas resté inactif sur la scène internationale. Il s’est montré très ferme vis-à-vis de la Corée du Nord (cf. Actuailes n° 74) et a ordonné des frappes de missiles sur la Syrie. Les soldats américains contribuent largement aux succès des troupes irakiennes contre les djihadistes de Daesh. Mais sa politique à l’étranger est marquée par un manque de visibilité.

 

En conclusion, même si le bilan de la première année de la présidence Trump peut paraître contrasté, il n’en demeure pas moins bien plus flatteur que ce qu’annonçaient les journalistes, pour la plupart sonnés par la défaite de leur favorite, Hilary Clinton. Mais au fait qu’en pensent les Américains ? Nous le saurons l’année prochaine avec les élections de mi-mandat.

 

Julien Magne

 

Actuailes n° 76 – 15 novembre 2017

 

 

 

 

 




Imprimer