Logo
L’ambitieux programme économique d’Emmanuel Macron

L’ambitieux programme économique d’Emmanuel Macron

09-05-2017 à 22:55:59

Le programme du nouveau président de la République a pour ambition de ramener le taux de chômage à 7 % en 2022. Voici ses mesures phares pour y arriver.

 

Plus d’Europe

À l’inverse de sa rivale malheureuse, qui voulait rendre aux Français leur souveraineté, Emmanuel Macron assume un projet fédéraliste pouvant se résumer par « plus d’Europe ». Ainsi, il propose la création d’un parlement et d’un ministre de l’Économie de la zone Euro ainsi que la mise en place d’un budget commun. Il devra pour cela convaincre les Allemands réticents.

Faire des économies pour baisser les impôts

Emmanuel Macron propose de baisser le nombre de fonctionnaires en ne remplaçant pas 120 000 agents partant à la retraite. Il veut également faire 60 milliards d’euros d’économies sur cinq ans. Il propose de baisser les impôts des entreprises et des ménages, en particulier en supprimant la taxe d’habitation de 80 % des Français (cette taxe est l’un des impôts que paient vos parents qu’ils soient propriétaires ou locataires de leur maison ou de leur appartement).

 

Inciter les chômeurs à travailler

 Emmanuel Macron souhaite améliorer la formation des chômeurs afin de les aider à trouver un emploi. En revanche, une fois formés, ces chômeurs ne pourront pas refuser plus de deux emplois s’ils veulent toucher leurs indemnités. Enfin, le nouveau président souhaite aider financièrement les entreprises qui embaucheront des habitants de banlieues prioritaires. Il s’agit de discrimination positive, sur le modèle américain (une personne n’est pas embauchée pour ses seules compétences et talents, mais en raison de son origine géographique.)

 

Réformer

Emmanuel Macron souhaite réformer le système des retraites afin que chaque Français ait les mêmes droits. Il souhaite également que les salariés puissent travailler plus de 35 heures dans certaines entreprises ou secteurs économiques. Au plan fiscal, Emmanuel Macron souhaite individualiser le paiement de l’impôt sur le revenu alors que ce dernier est actuellement calculé par famille. Cela signifie que, s’ils le souhaitent, ton papa déclarera ses revenus et ta maman les siens. Cette réforme vient compléter les décisions du président Hollande, qui avaient considérablement affaibli le caractère familial de l’impôt et alourdi les impôts des familles. Si l’individualisation était ensuite généralisée de façon obligatoire, cela augmenterait les taxes des familles où les mamans ne travaillent pas.

En conclusion, le programme économique du nouveau président est ambitieux, mais il pourrait se heurter à plusieurs obstacles. Tout d’abord, les syndicats vont se mobiliser afin d’éviter certaines mesures. Cela pourrait se traduire par des grèves et des manifestations, surtout si Emmanuel Macron prend des décisions rapides sans passer par le Parlement (système des ordonnances et article 49.3). Ensuite, l’économie française va devoir créer beaucoup d’emplois, ce qui n’est pas arrivé depuis longtemps. Enfin, la situation politique et économique mondiale aura une influence importante sur la réussite de ce projet. Mais surtout, Emmanuel Macron devra disposer d’une majorité de députés au Parlement pour mener sa politique. Réponse le 18 juin à l’issue du second tour des élections législatives…

 

 

Actuailes n° 69 – 10 mai 2017

 




Imprimer