facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
La France renoue avec la croissance

La France renoue avec la croissance

01-02-2016 à 22:37:45

Cocorico, petits Français ! La France affiche pour l’année 2015 un taux de croissance de 1,1 %, ce qui n’était pas arrivé à notre pays depuis quatre ans. La croissance désigne la variation positive de la production de biens et de services dans une économie sur une période donnée[1]. Ce terme obnubile nos économistes, journalistes et hommes politiques. Elle représente le graal en ce temps de crise économique dans la mesure où elle est assimilée au développement d’une société et à la hausse de son niveau de vie[2]. Alors, me direz-vous ce chiffre est une bonne nouvelle et notre pays va enfin sortir de la crise ! Eh bien, pas tout à fait…

En effet, la France a bénéficié, comme les autres pays de la zone euro, de conditions conjoncturelles favorables. C’est-à-dire que des éléments extérieurs à son économie ont permis d’influencer la croissance. C’est le cas du prix historiquement bas du baril de pétrole, qui stimule la consommation[3] et de la baisse du prix de l’euro par rapport au dollar, orchestrée par la banque centrale européenne, qui rend nos produits plus compétitifs car moins chers à l’export (hors zone euro). Mais ces éléments ont favorisé également les autres pays de la zone euro ainsi que le Royaume-Uni, qui affichent un taux de croissance supérieur à celui de la France. Il semble que des problèmes d’ordre structurel freinent la croissance dans notre pays.

            Certains analystes estiment que la faute incombe à notre code du travail, trop complexe et qui dissuade les entreprises d’investir et d’embaucher. La fiscalité est un sujet qui revient également régulièrement dans les débats, ainsi que l’état des finances publiques, dont la dette, qui atteint aujourd’hui l’équivalent de la richesse produite en une année dans notre pays, est un problème qui prend une ampleur préoccupante…

            Quoiqu’il en soit, la « variation positive de la production de biens et de services » de cette année 2015 en France n’a pas empêché le chômage d’atteindre de nouveaux sommets, avec près de 11 % de la population active. Et le nombre de créations d’entreprises, source de richesse dans un système économique, est en baisse par rapport à 2014. Il existe donc d’autres indicateurs à prendre en compte pour évaluer la santé économique d’un pays.

 

Vous souhaitez réagir ? Contactez-moi : echodeleco@actuailes.fr

 

[1] Définition Wikipédia.

[2] Le taux de croissance n’est qu’un indicateur, il ne tient pas compte des petits bonheurs de la vie. Ainsi, un homme politique français des années 1970 disait : « On ne tombe pas amoureux d’un taux de croissance ». Néanmoins, on n’a pas trouvé mieux pour parler du développement d’un pays…

[3] Voir Actuailes n° 30 et 46.




Imprimer