facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
La mort de Cavelier de La Salle

La mort de Cavelier de La Salle

15-03-2016 à 22:58:37

Au terme d’une vie d’aventure, disparaissait l’un des plus grands explorateurs de la Nouvelle-France…

Né en 1643 dans une riche famille de négociants normands, Robert Cavelier de La Salle se destine d’abord au service de l’Église. Mais finalement, attiré par l’aventure du Nouveau Monde, il acquiert une concession près de Montréal, au Canada.
Cette nouvelle province du roi de France suscite alors les plus folles espérances. Cavelier de La Salle se donne avec passion à son existence de pionnier : il apprend la langue des tribus indiennes et se lance dans des explorations de plus en plus audacieuses, notamment dans la région des Grands Lacs. Remarqué par le gouverneur du Canada, Frontenac, il reçoit l’autorisation de monter une grande expédition dans les territoires au sud de la « Nouvelle France ». Son but est de rejoindre l’embouchure du fleuve Mississipi. Il doit pour cela affronter la rudesse du pays, les farouches tribus indiennes… et l’indiscipline de ses compagnons d’aventure. Il atteint finalement le golfe du Mexique en 1682, après un an de voyage ! Il prend alors possession de cette région, au nom du roi de France, et la nomme ainsi « Louisiane » (au sud des États-Unis actuels).
Cependant, le nouveau gouverneur du Canada ne le soutient pas dans son entreprise de colonisation de la nouvelle province. Il doit rentrer en France pour plaider sa cause et obtenir du roi des troupes et des navires pour assurer la possession de la Louisiane.
Au retour, il débarque bien loin des rives du Mississipi et ne parvient pas à retrouver l’embouchure du fleuve où il avait laissé une partie de ses compagnons. Il établit le fort Saint-Louis sur le territoire de l’actuel Texas. Là, les pionniers doivent affronter les maladies et les Indiens. Les conditions deviennent de plus en plus difficiles. Au bout de deux ans, Cavelier, à la tête d’un petit groupe, décide de regagner le Québec pour aller chercher des secours. Mais des dissensions éclatent et, le 19 mars 1687, celui qui avait offert un nouveau royaume à Louis XIV est tué par ses propres hommes révoltés…




Imprimer