facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Le pape et le patriarche à La Havane

Le pape et le patriarche à La Havane

01-03-2016 à 21:30:37

« Avec joie, nous nous sommes retrouvés comme des frères dans la foi chrétienne qui se rencontrent pour se "parler de vive voix" (2 Jn 12) » (n° 1).

François et Kirill se sont rencontrés. Les chefs de la catholicité et de l’orthodoxie russe se sont embrassés. Sans doute une telle rencontre exigeait-elle un lieu exotique : elle eut lieu à l’aéroport de La Havane, le 12 février dernier.
Le pape et le patriarche de Moscou ont voulu laisser sur le chemin de l’histoire une pierre blanche pour marquer l’événement. Cette pierre blanche, c’est une « Déclaration commune ». Il faut lire ce texte1.
Traitant de la situation internationale dans le contexte de crise aiguë qu’elle connaît, la Déclaration donne de l’altitude au débat. Elle respire, à dire vrai, un sain réalisme chrétien, qui sait pointer le mal tout en encourageant au bien. Il y est largement question de la persé-cution que subissent les disciples du Christ au Proche-Orient et en Afrique du Nord, de la guerre en Syrie et en Irak, du secours qu’il faut apporter là-bas, de la lutte contre le terrorisme. La Déclaration appelle avec instance les grands du monde à la recherche de la paix. Elle aborde aussi, entre autres sujets, les questions de l’identité chrétienne de l’Europe, de l’immigration, de la famille, du combat pour la vie de la conception à la mort naturelle.
Au-dessus du concert chaotique des bombardements et des rafales, deux hommes ont fait entendre un chant supérieur, harmonique, celui de la sagesse et du cœur. Relevons pour finir le message spécial que François et Kirill dédient à la jeunesse : « Ne craignez pas d’aller à contre-courant, défendant la vérité divine à laquelle les normes séculières contemporaines sont loin de toujours correspondre » (n° 22).


1. Vous trouverez l’intégralité du texte à cette page : intégralité

 

Des extraits :

« 6. Conscients que de nombreux obstacles restent à surmonter, nous espérons que notre rencontre contribue au rétablissement de cette unité voulue par Dieu, pour laquelle le Christ a prié. Puisse notre rencontre inspirer les chrétiens du monde entier à prier le Seigneur avec une ferveur renouvelée pour la pleine unité de tous ses disciples ! Puisse-t-elle, dans un monde qui attend de nous non pas seulement des paroles mais des actes, être un signe d’espérance pour tous les hommes de bonne volonté ! »
« 22.  […] À vous, les jeunes, appartient de ne pas enfouir le talent dans la terre (cf. Mt 25, 25), mais d’utiliser toutes les capacités que Dieu vous a données pour confirmer dans le monde les vérités du Christ, pour incarner dans votre vie les commandements évangéliques de l’amour de Dieu et du prochain. […] »




Imprimer