facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

Le pape reçoit le patriarche de l’Église éthiopienne au Vatican

01-03-2016 à 21:23:18

Le pape a reçu au Vatican lundi 29 février le patriarche de l’Église orthodoxe éthiopienne Abune Mathias.

Le pape a rappelé le martyre des vingt-huit chrétiens éthiopiens massacrés en Lybie par l’État islamique, insistant sur le fait que les martyrs de toutes les Églises chrétiennes forment une seule et même Église du sang, et sont semence d’unité dans l’Église. Ce thème de l’unité des martyrs chrétiens est cher au pape qui l’avait déjà évoqué lors de sa visite au sanctuaire de Namugongo en Ouganda où sont honorés les martyrs catholiques et anglicans de l’Ouganda (cf. Actuailes n° 44).
Cette rencontre a lieu quelques semaines seulement après la rencontre historique entre le pape François et le patriarche Kirill de Russie et illustre les bonnes relations actuelles entre Rome et les Églises orthodoxes russes ainsi que la volonté réciproque d’une plus grande communion entre les « deux poumons de l’Église universelle ».

 

Le savais-tu ?
L’Éthiopie compte 94 millions d’habitants, dont 44 % sont orthodoxes, 18 % protestants et 34 % musulmans.  L’Église orthodoxe éthiopienne représente plus de 40 millions de fidèles dans le monde. Selon la tradition, elle a  été fondée par saint Philippe, diacre nommé par les Apôtres aux premiers temps de l’Église. Longtemps dépendante de l’Église copte d’Égypte, elle est autocéphale* depuis 1948. Elle se caractérise par une culture liturgique très riche d’influence syriaque et par le maintien au fil des siècles de certaines pratiques du judaïsme, comme le shabbat, certains interdits alimentaires et la circoncision.


*Dans le monde orthodoxe, une Église est dite autocéphale lorsqu’elle est dirigée par un patriarche, et qu’elle jouit d’une totale indépendance vis-à-vis des autres Églises.




Imprimer