facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Le PDG de Carrefour dévoile son plan stratégique

Le PDG de Carrefour dévoile son plan stratégique

14-02-2018 à 06:06:41

Le nouveau patron de Carrefour mise sur le digital pour enrayer la perte de vitesse de son groupe.

 

« Carrefour 2022. » Derrière cette inscription figurant sur son pupitre, Alexandre Bompard, le nouveau patron du géant de la distribution, a présenté le 23 janvier les grands axes de son plan stratégique à cinq ans devant un parterre de journalistes. Leader de la grande distribution jusque dans les années 2000, l’atout principal de Carrefour résidait à l’époque dans le réseau de ses hypermarchés : plus de deux cents magasins disposant d’une surface supérieure à 2 500 m2 et de plusieurs dizaines de milliers de références dans ses rayons. Pourtant, aujourd’hui, malgré ses 12 300 magasins à travers le monde, ses 375 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 88 milliards d’euros en 2016, Carrefour ne fait plus figure de favori et perd des parts de marché au profit d’autres géants, comme Amazon qui diversifie ses activités dans la grande distribution.

Il faut chercher les raisons de cette perte de vitesse dans l’évolution des habitudes sociales, qui, grâce à l’essor d’Internet et du numérique, donne lieu à des modifications profondes et durables, notamment dans la façon de faire ses courses. À l’époque de l’hypermarché, le consommateur faisait ses courses et pouvait y passer plusieurs heures. Aujourd’hui, il préfère les faire à proximité de son lieu d’habitation ou commander ses produits en ligne et les récupérer dans un point « Drive ». Les chiffres sont parlants : le chiffre d’affaires des grands hypermarchés dégringole (- 21 % entre 2011 et 2017) alors que celui des Drives et des supérettes de proximité affichent une croissance de 84 % pour la même période.

Conscient d’être à la tête d’un groupe qui n’a pas encore pris le virage du numérique et du commerce de proximité, Alexandre Bompard a annoncé un investissement de 2,8 milliards d’euros dans le digital, le commerce en ligne et le bio pour les cinq années à venir. Il veut ainsi créer un portail de e-commerce unique et supprimer les huit sites et quatorze applications existants. Près de cent soixante-dix points Drive devraient également voir le jour d’ici à 2022. Le PDG de Carrefour a également annoncé une alliance avec le géant chinois du numérique Tencent, qui devrait permettre au groupe français de développer ses offres dans l’activité digitale.

Ce plan stratégique comporte des enjeux sociaux importants. En voulant réduire la voilure de l’activité des hypermarchés Carrefour, Alexandre Bompard prévoit la suppression de 2 400 postes à travers un plan de départs volontaires. Les syndicats sont à la manœuvre.

 

Mikaël de Talhouët

 

Actuailes n° 81 – 14 février 2018

 

 

 




Imprimer