Logo
Le rallye « Dakar » a démarré

Le rallye « Dakar » a démarré

17-01-2018 à 10:03:28

Le 6 janvier, à Lima au Pérou, 525 pilotes ont pris le départ de la plus grande course de rallye au monde, qui fête cette année son quarantième anniversaire. Mais que fait en Amérique du Sud une course qui porte le nom d’une ville d’Afrique ?

 

Une course mythique

À sa création en 1978, le rallye s’appelait le « Paris-Dakar », car il débutait à Paris au pied de la tour Eiffel et se terminait à Dakar, capitale du Sénégal. Les étapes se déroulaient dans les paysages magnifiques du Sahara. Malheureusement, les pays traversés à l’époque étaient menacés par des terroristes. Et en 2008, la peur d’un attentat a conduit à l’annulation du « Paris-Dakar ». Comme la situation ne s’améliorait pas, la course changea de continent en 2009 pour poser ses valises en Amérique du Sud.

 

Une course difficile

Durant quinze jours et sur neuf mille kilomètres, les pilotes vont s’affronter durant des étapes qui les mèneront jusqu’à Cordoba en Argentine le 20 janvier. Ils traverseront les déserts d’Amérique du Sud qui mettront leurs véhicules et leurs qualités de pilotes à rude épreuve. Trois types de véhicules peuvent prendre le départ : voitures, camions et motos.

 

Le « Dakar » en chiffres

525 pilotes inscrits dont 11 femmes

54 pays représentés

190 motos et quads

105 voitures

42 camions

7000 repas distribués par jour

4 millions de spectateurs attendus sur le parcours.

 

Le savais-tu ?

Avant le « Paris-Dakar », une course reliait Abidjan en Côte d’Ivoire à Nice en France. En 1977, un pilote se perdit dans le désert libyen. Après trois jours et deux nuits, il fut enfin retrouvé errant à pied dans le désert, car sa moto n’avait plus d’essence. Ce pilote, Thierry Sabine, avait été impressionné par la beauté du désert. Dans sa tête avait germé l’idée du « Paris-Dakar », qui partit quelques mois plus tard de l’esplanade du Trocadéro en face de la tour Eiffel.

 

Le savais-tu ?

Paris-Dakar est aussi le titre de l’album no 41 de la série de bande dessinée « Michel Vaillant », dont l’intrigue a pour cadre le rallye-raid.

 

Julien Magne

 

Actuailes n° 79 – 17 janvier 2018

 

 

 

 




Imprimer