facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Les élections régionales – 2e partie

Les élections régionales – 2e partie

24-11-2015 à 22:25:09

Après avoir expliqué en quoi consistent ces élections dans son dernier numéro, Actuailes vous dévoile quelles en sont les particularités cette année.

Il s’agit des dernières élections avant l’élection présidentielle de 2017 : les résultats donneront une tendance de l’opinion des Français trois ans et demi après l’accession de François Hollande à la présidence de la République en mai 2012. Cela permettra de mesurer à quel point la politique que mène le gouvernement socialiste depuis cette date est appréciée ou dépréciée.

Depuis les dernières élections de 2010, la gauche détient la présidence de toutes les régions de la France métropolitaine à l’exception de l’Alsace, ce qui pourrait changer : les élections précédentes (municipales et cantonales) ont donné lieu à des résultats très décevants pour la gauche (Parti socialiste, écologistes, Parti communiste…), prometteurs pour la droite (UDI, Les Républicains) et encourageants pour le Front national. Ces élections régionales pourraient être la confirmation de cette tendance en faisant basculer certaines régions à droite.

Le contexte des attentats pourrait influencer les électeurs : certains Français auraient l’intention de changer leurs habitudes de vote à la suite des attentats. Une partie d’entre eux pourraient voter pour le Front national, exprimant par là un double message : une déception face aux politiques menées ces dix, voire quinze, dernières années (donc de droite et de gauche) qui sont une des causes des attentats car jugées trop laxistes, et le besoin de davantage de sécurité. Si le Front national remporte la présidence d’une région, ce serait

une première et le signe que ce parti joue désormais un rôle politique non négligeable dans notre pays. D’autres électeurs, au contraire, pourraient choisir de voter pour les candidats de gauche, car ils ont été rassurés par les décisions prises par François Hollande et Manuel Valls en réaction aux attentats. L’issue des scrutins reste donc très ouverte.

Plusieurs personnalités politiques figurent parmi les candidats de ces élections, ce qui va parfois donner lieu à des duels très serrés au sein des treize nouvelles régions. Voici quelques noms :
• Nord-Pas-de-Calais-Picardie : Marine Le Pen (FN), Xavier Bertrand (Les Républicains).
• Île-de-France : Valérie Pécresse (Les Républicains-UDI-Modem, ancienne ministre du budget), Claude Bartolone (PS, actuel président de l’Assemblée nationale).
• Normandie : Hervé Morin (Les Républicains-UDI-Modem, ancien ministre de la Défense).
• Bretagne : Jean-Yves Le Drian (PS, actuel ministre de la Défense).
• Pays-de-la-Loire : Bruno Retailleau (Les Républicains-UDI).
• Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes : Florian Philippot (FN).
• Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez (Les Républicains-UDI-Modem, ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche), Jean-Jack Queyranne (PS, ancien ministre).
• Provence-Alpes-Côte-d’Azur : Christian Estrosi (Les Républicains-UDI-Modem), Marion Maréchal-Le Pen (FN).




Imprimer