facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Moines de Tibhirine : un rapport d’autopsie affaiblit la thèse officielle

Moines de Tibhirine : un rapport d’autopsie affaiblit la thèse officielle

04-04-2018 à 08:48:26

Les sept moines trappistes français ont-ils été assassinés en 1996 par des islamistes du GIA en Algérie ? S’agit-il plutôt d’une « bavure » de l’armée algérienne ou encore d’une manipulation des services secrets algériens ? Le rapport d’autopsie révélé le jeudi 29 mars met à mal la version officielle des faits et confirme que les moines ont été tués un mois avant l’annonce officielle de leur mort et qu’ils ont été décapités ensuite.

Au printemps 1996, en pleine guerre civile en Algérie, sept moines trappistes français avaient été enlevés par des hommes armés. Un communiqué du GIA, daté du 26 avril, revendiquait l’enlèvement. Le 23 mai, le GIA revendiquait cette fois leur assassinat deux jours plus tôt. Le 30 mai, sept têtes étaient découvertes sur une route de campagne. Les corps des religieux n’ont, quant à eux, jamais été retrouvés.

 

Sacha Balbari

 

 

Actuailes n° 83 – 4 avril 2018




Imprimer