Logo
Place aux Jeux olympiques  d’hiver

Place aux Jeux olympiques d’hiver

14-02-2018 à 07:27:31

Ça y est ! Placés sous le signe du rapprochement symbolique entre les deux Corées (voir Actuailes n° 80), les XXVIIIes Jeux olympiques d’hiver ont été officiellement lancés vendredi 9 février.

 

 

Des records dès l’ouverture

Trois records sont d’ores et déjà battus : 2925 athlètes issus de 92 délégations participent à cet événement. C’est le taux de participation le plus important jamais atteint aux J.O. d’hiver. Enfin, 102 médailles d’or seront distribuées au cours des Jeux.

Nouveauté : deux pays africains y prendront part pour la première fois, l’Érythrée et le Nigeria.

Un grand absent : la Russie

Grande nation du sport, la Russie sera officiellement absente en raison de la suspension de son comité national, en décembre 2017, accusé de dopage d’État.

Malgré tout, 169 athlètes russes ont été invités en tant qu’« athlètes neutres ». Ils n’arboreront pas les marques de leur pays et participeront sous les couleurs du drapeau olympique.

Un certain désintérêt des Sud-Coréens

Malgré l’emploi de moyens de communication ultra modernes (expérimentation de la diffusion d’Internet en 5G), on observe un certain désintérêt de la part des Sud-Coréens pour « leurs » Jeux d’hiver. À cela, deux raisons principales : peu ou pas de grands champions nationaux de sports d’hiver, mais aussi les scandales de corruption éclaboussant l’organisation des Jeux (destitution de la présidente de Corée du Sud en mars 2017). Par ailleurs, de nombreux Sud-Coréens ne s’identifient pas à l’équipe réunissant les deux Corées, en raison des antagonismes nés de la guerre. Le sport n’a pas encore réussi à faire disparaître toutes les frontières.

Les sports extrêmes, un produit d’appel pour rajeunir l’audience des Jeux

Comment revitaliser cette compétition hivernale en l’absence de culture des sports d’hiver dans une grande partie du monde ? En intégrant de nouvelles disciplines spectaculaires issues principalement des X Games1, Slopestyle (figures acrobatiques sur une piste de descente aménagée) ou Big air (figures accomplies à partir d’un tremplin), l’ouverture des Jeux à ces sports doit permettre d’orienter leur public vers l’événement plus traditionnel que sont les J.O.

 

La délégation française compte 108 représentants. En 2014, à Sotchi (Russie), la France avait remporté quinze médailles dont quatre en or, son plus beau palmarès de l’histoire des J.O. d’hiver.

Actuailes n° 81 – 14 février 2018




Imprimer