facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Rencontre avec le porteur de l'anneau

Rencontre avec le porteur de l'anneau

28-03-2016 à 19:31:37

Nicolas de Villiers est le président du Puy-du-Fou, mais surtout l’un des principaux protagonistes qui ont permis l’achat et le retour de l’anneau de Jeanne d’Arc. Au moment où nous l’avons interrogé, il en était encore tout ému, enthousiaste et… heureux. Et il n’est pas le seul, vu le nombre de personnes qui ont assisté à la cérémonie « d’accueil » de l’anneau au Puy-du-Fou. Petit tour d’horizon avec celui qui a vécu cet événement de l’intérieur.

L’anneau de Jeanne d’Arc est arrivé en grande pompe au Puy-du-Fou le dimanche 20 mars. Dites-nous, Nicolas de Villiers, comment avez-vous vécu cet événement ?

Ce fut un événement très fort en émotions. Jeanne d’Arc est un personnage hautement symbolique de l’Histoire, connu du monde entier, qui est très moderne ! En effet, elle a franchi tous les obstacles, elle a bravé les politiques et, grâce à sa persévérance, a eu un fort retentissement sur l’avenir de la France ! Jeanne d’Arc est et restera toujours un symbole fascinant qui a marqué l’Histoire. Elle traverse les siècles, les régimes, mais aussi tous les clivages.
L'arrivée de l’anneau de Jeanne d’Arc au Puy-du-Fou, c'est un petit bout de France qui revient en France !!!

 


Comment se sont passés les préparatifs ?

Ce fut très émouvant ! Les préparatifs furent très rapides car nous n’avons été mis au courant, à notre grand étonnement, de la vente de l'anneau que deux jours avant la mise aux enchères. Du coup, nous n'avions que quelques jours de préparations à cause de cette acquisition très rapide. La mise en scène fut donc sobre et solennelle mais intense en émotions.


Quelle importance représente la présence de cet anneau au Puy-du-Fou ?

Le Puy-du-Fou est célèbre pour ces spectacles vivants réalisés avec des techniques cinématographiques, donc avec des techniques de pointe, afin de raconter et faire vivre l’Histoire de France. Nous effectuons aussi un énorme travail d’authenticité historique qui donne de la crédibilité à notre parc. L’arrivée de l'anneau couronne tous nos efforts, elle complète le caractère authentique du Puy-du-Fou, mais aussi son côté historique : en effet, l’anneau en lui-même représente un symbole scientifique de l’Histoire.

 

Quelle a été l'ambiance de cette journée ? Les réactions autour de vous ? Combien de personnes y ont assisté ?

L’ambiance était extraordinaire, les gens sont venus de la France entière pour célébrer cette venue, et même de l’étranger. Ainsi un Colombien m'a dit être venu spécialement de son pays pour assister et participer à cet événement. Nous sentions une véritable communion dans la foule, non pas une communion grave, mais plutôt chaleureuse et pleine de joie ! La cour du château était noire de monde et pas moins de 5 000 personnes étaient présentes ! Nous n’avions invité personne en particulier, aucun officiel, afin de mettre l’accent sur le fait que tout le monde était bienvenu, à sa place pour célébrer cette arrivée ! Et, en effet, l’appel a été entendu par beaucoup de monde !


Où sera exposé l'anneau ? Y aura-t-il une animation spéciale autour de l'anneau ?

L’anneau est exposé dans l’enceinte même du Puy-du-Fou, car notre parc est sécurisé et cet anneau doit être en sécurité tout en restant accessible à tous nos visiteurs, à tous ceux qui veulent le voir. Le Puy-du-Fou n'est que dépositaire de l’anneau qui appartient à tout les Français, mais aussi aux 14 % d’étrangers qui nous visitent chaque année. Il ne faut pas oublier que si nous avons remporté l’enchère, c’est grâce à nos donateurs, seuls nous n’aurions jamais pu en faire l’acquisition !
Il n’y aura donc pas d’animation autour de l’anneau même. De plus, nous avons déjà un spectacle, « Le secret de la lance », racontant l’histoire d’une jeune fille pendant la guerre de Cent Ans qui va croiser le chemin de Jeanne d’Arc. Même si elle n’a qu’un rôle secondaire, Jeanne était déjà, et reste, présente au Puy-du-Fou.




Imprimer