facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Vous avez dit « élection » ?

Vous avez dit « élection » ?

05-04-2017 à 11:07:23

Depuis plusieurs mois, l’opinion publique française est agitée par une seule question : qui sera le prochain président de la République ? Cette question se décline de diverses manières : y aura-t-il alternance politique, de Gauche à Droite ? Cette élection sera-t-elle celle de la première femme président ? ou d’un candidat de moins de quarante ans ? Tous les esprits sont tendus vers le résultat de l’élection des mois d’avril-mai 2017. Cette élection devient, pour les Français, le centre de leur monde… réduit à la taille de la France.

 

Je profite de ce mot d’« élection » pour vous faire quitter l’hexagone et son atmosphère de « campagne » un peu étouffante. Allons respirer l’air pur sur les sommets de la Sainte Écriture. Voici un passage de saint Paul, au début de son épître aux Éphésiens (1, 3-5), où il est aussi question d’une élection : « Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis par toutes sortes de bénédictions spirituelles, aux cieux, dans le Christ. C’est ainsi qu’il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l’amour, déterminant d’avance que nous serions pour lui des fils adoptifs par Jésus Christ. »

Saint Paul commence sa lettre par une bénédiction : il bénit Dieu. Pourquoi ? Pour le remercier des bienfaits qu’il a accordés aux hommes. Quels bienfaits ? Dieu nous a accordé, par le Christ, « toutes sortes de bénédictions spirituelles ». Paul précise une bénédiction de Dieu, qui est le fondement de toutes les autres : « C’est ainsi qu’il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde ». Il nous a élus en lui, c’est-à-dire Dieu nous a élus « en Jésus-Christ ».

Comment comprendre cette « élection » ? Élire signifie choisir. Cette élection, ce choix de Dieu, a eu lieu « avant la fondation du monde ». Cela veut dire que nous n’avons aucun mérite à cette élection. Dieu a choisi librement, gratuitement, par amour. Et son but, c’est de nous rendre « saints et immaculés en sa présence, dans l’amour » ! Pour atteindre son but, voici son programme : « Faire de nous des fils adoptifs par Jésus-Christ ».

Cher jeune lecteur, si le vacarme médiatique t’étouffe et que t’ennuient les discours ininterrompus sur l’avenir de la France et les promesses mirifiques des candidats, jette un coup d’œil chez saint Paul qui parle un autre langage : de toute éternité, nous sommes choisis par Dieu dans le Christ pour vivre pour toujours en sa présence !

 

 

Actuailes n° 67 – 5 avril 2017




Imprimer